Archives de catégorie : culture

Un cheval entre dans un bar, de David Grossman

Roman, éditions du Seuil (2015) Traduction Nicolas Weill Résumé Dovalé Grinstein, 57 ans, comique de seconde zone, se produit un soir dans un club de Netanya, ville balnéaire d’Israël. Devant un public tour à tour complice, intrigué, rejeté et même … Continuer la lecture

Publié dans culture | Marqué avec , | 2 commentaires

Le Fils de Saul, de Laszlo Nemes (2015)

Rédigé par Reine. J’ai beaucoup hésité avant d’aller voir ce film. Par crainte sans doute et d’être rattrapée par l’angoisse provoquée par l’histoire de ma famille, et de retomber dans ce vieux débat qui a jalonné par le passé les films … Continuer la lecture

Publié dans antisémitisme-racismes, culture | Marqué avec | Laisser un commentaire

Proche-Orient : ce que peut le cinéma

Comme chaque année depuis 2003, le cinéma « Les 3 Luxembourg »* accueille, du 20 au 29 novembre, un festival de films sur le Proche-Orient. On sait que c’est une région où le cinéma apporte un regard intéressant, ouvert, souvent pertinent … Continuer la lecture

Publié dans culture | Laisser un commentaire

Montée en puissance des ultras religieux en Israël

Rédigé par Reine Aujourd’hui un Israélien sur 10 est ultraorthodoxe (soit environ 900 000 personnes contre 400 000 en 1990) et cette communauté gagne chaque jour en nombre et en influence à tel point que les Israéliens laïcs ont le … Continuer la lecture

Publié dans culture | Laisser un commentaire

En tenue d’Eve : féminin, pudeur et judaïsme

Essai de Delphine Horvilleur Grasset 2013 Femme rabbin en France au sein du MJLF (mouvement juif libéral de France), Delphine Horvilleur mène dans cet essai publié en 2013 une réflexion sur la vision et la place de la femme dans … Continuer la lecture

Publié dans culture | Un commentaire

Le Policier (Ha-shoter)

Rédigé par Reine

Le Policier
film de Nadav Lapid, 2012
telechargement.jpg
Dans Le Policier le cinéaste Nadav Lapid, auteur depuis de L’Institutrice, aborde les conflits qui traversent la société israélienne sous un angle nouveau : Israël ne souffre pas seulement de sa guerre avec les Palestiniens, mais aussi d’une injustice sociale grandissante qui déconstruit les vieux idéaux des pionniers kibboutznikim.
Avec une distance souvent glaciale et caustique, cette fable évolue en trois temps.
La première partie met en scène une brigade de « superflics » anti-terroristes et en particulier son chef Yaron qui se prépare (et prépare méticuleusement, en le massant, le corps de sa femme) à être père.

Continuer la lecture

Publié dans culture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Exposition Roman Vishniac

Rédigé par Claire

La belle exposition Roman Vishniac De Berlin à New York, 1920-1975 est présentée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme jusqu’au 25 janvier 2015.

Affiche-exposition-Roman-Vishniac-au-Mahj-horizontal.jpgRoman Vishniac, photographe d’origine russe alors émigré à Berlin, avait été mandaté en 1935 par l’American Jewish Joint Distribution Committee pour rapporter des images de l’extrême pauvreté dans laquelle vivait la majorité des juifs de l’Europe de l’est. Ces photos, initialement prévues pour contribuer à la collecte de fonds par cette organisation d’entraide, sont devenues, dix ans plus tard, un témoignage unique et poignant des shtetls anéantis, des communautés juives disparues de Pologne ou de Roumanie.

Continuer la lecture

Publié dans culture | Laisser un commentaire

Omar

film Omar affiche Rédigé par Maya.

Omar, film palestnien
de Hany Abu-Assad

La colonisation vue du côté de jeunes Palestiniens. Un Film saisissant, à la fois thriller et comédie, sorti en octobre 2013, et réalisé par Hany Abu-Assad, Palestinien vivant aux Pays-Bas.
Acclamé au Festival de Cannes 2013, il a remporté le prix spécial de la section Un certain regard et a été nommé pour représenter la Palestine aux Oscars du cinéma 2014 dans la catégorie Meilleur Film en langue étrangère.
Mêlant espionnage, histoire d’amour et chronique politique, il brosse le tableau d’une réalité empoisonnée par la dureté du conflit israélo-palestinien et l’impasse où se trouvent acculés les habitants des colonies, où toute douceur de vivre, toute relation et l’amour même se voient gangrenés par le doute, le mensonge, la trahison, la peur et la manipulation.

Continuer la lecture

Publié dans culture | Marqué avec , | Un commentaire

Superman n’est pas juif

Rédigé par Claire.

SUPERMAN N’EST PAS JUIF (et moi un peu).
Texte de Jimmy Bemon, dessins d’Emilie Boudet, Ed. La Boîte à bulles, 2014.

superman

C’est l’histoire, en bande dessinée, d’un petit garçon qui doit se débrouiller avec cette injonction de son père : « Tu es et resteras juif et tu dois toujours en être fier. » L’enfant s’interroge sur cette différence, dont le sens lui échappe, à commencer par la circoncision lorsqu’il découvre à l’école que les autres garçons n’ont pas le même zizi que le sien. La bar-mitsva ne chassera pas ses doutes ni ses réticences.

Les membres de sa famille paternelle, juifs séfarades d’Afrique du Nord, vivent leur identité comme une sorte de privilège (le père énumère à son fils une liste de Juifs glorieux, dont Superman), à la fois naturel et obligatoire, où religion, culture, histoire, liens sociaux, inscrivent avec force dans une communauté.

Continuer la lecture

Publié dans culture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

A propos de Benny Lévy

Rédigé par Claire.

A la vie, Léo Lévy, éditions Verdier, 2013 – Lecture.

LevyLeo.jpgDisons-le d’emblée : entrée avec sympathie dans le récit de cette vie étonnante, j’en suis sortie assez fâchée que « l’abandon du politique » finisse, sous le couvert d’un parcours spirituel, dans une démarche identitaire obscurantiste.

)C’est le récit par Léo, épouse de Benny, d’une trajectoire, le périple de camarades nés de la dernière guerre, sonnés par l’histoire, cherchant un sens à la vie. Benny Lévy, expulsé d’Egypte en 1956 avec sa famille à 11 ans, et Léo Aranowicz, dont le père et les sœurs sont morts à Auschwitz, se croisent au milieu des années 60 entre Unef (Union Nationale des Etudiants de France), UEC (Union des étudiants communistes) et Sorbonne ; ils ne se quitteront plus jusqu’à la mort de Benny, en 2003.

Continuer la lecture

Publié dans culture | Marqué avec | Laisser un commentaire