Gaza: les témoignages recueillis et publiés par l’ONG “Breaking The Silence”

Rédigé par Marianne

“People who look at you from the window of a house that is in your designated area – they, to put it mildly, won’t look anymore.”
« Les gens qui vous regardent de la fenêtre d’une maison qui est dans votre périmètre – ceux-ci, pour ne pas dire plus, ne regarderont plus jamais. »

Avec pour titre « This is How We Fought in Gaza », l’ONG Breaking The Silence (référencée dans notre page Les Forces de paix) vient de publier une soixantaine de témoignages de soldats israéliens repris par le quotidien Haaretz.
Ils portent sur l’opération Bordure protectrice menée à Gaza l’été dernier, qui a détruit et ravagé des quartiers entiers, fait plus de 2000 morts palestiniens et 66 morts parmi les soldats israéliens, sans compter les innombrables blessés.
Militaires de carrière ou de réserve, dont un quart environ d’officiers, les soldats qui s’expriment portent une vision critique et douloureuse sur un grand nombre d’actes qu’ils ont vu accomplir Opérations Gaza 2014ou qu’ils ont eux-mêmes accomplis dans les zones de la bande de Gaza où ils étaient affectés. Ils portent aussi, et peut-être surtout, une vision critique sur les ordres, formels ou informels, qu’ils ont reçus ou dans certains cas donnés, sur les directives qui leur ont été assignées.

De ces témoignages bouleversants et terribles, qu’on hésite à trahir en les résumant, ressort une remise en cause très sévère d’une politique étatique. Le refus de reconnaissance de l’État palestinien, la colonisation systématique, le blocus de Gaza, la discrimination envers la population arabe israélienne, le nationalisme exacerbé, la militarisation du pays ne peuvent que conduire aux pratiques dénoncées par les soldats.

Un pays entier, certes victime aussi d’attentats terroristes aveugles, finit par voir un terroriste dans toute personne différente et un danger dans tout ce qui appartient à l’autre : terres, maisons, oliviers…

Il faut un grand courage pour émettre en Israël même une voix discordante comme le fait Breaking The Silence, et comme le font les mouvements, associations, ONG, groupes d’intellectuels, d’artistes, de citoyens qui s’efforcent de faire prendre conscience de l’absurdité criminelle de la politique actuelle et de faire entendre des voix qui ouvrent à la paix et appellent à briser le cercle infernal des violences.
Ils nous rappellent que, comme il est dit dans l’introduction aux témoignages, il faut diligenter une enquête indépendante et approfondie sur la manière dont les opérations ont été conduites à Gaza et en tirer toutes les conséquences, aux plus hauts niveaux.

Références:
Les dérives de l’armée israélienne à Gaza, Le Monde (04/05/2015)
Le livre noir de l’occupation israélienne. Les soldats racontent.
article de ce blog concernant « Bordure protectrice« 

Ce contenu a été publié dans Israël-Palestine, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *