Nous reprendrons ce blog en septembre

Mais nous voulons dire notre consternation et notre colère devant la situation au Proche-Orient.
Ce sont à nouveau les armes qui parlent dans un nouvel engrenage. De nombreuses roquettes frappent à l’aveugle le territoire israélien, et l’armée israélienne, dans une réponse disproportionnée et dangereuse, bombarde et envahit Gaza, faisant à ce jour (23 juillet) plus de 600 morts et des milliers de blessés parmi les Palestiniens et une trentaine de morts parmi les soldats israéliens.
En France même, des extrémistes des deux bords s’affrontent ; Les propos et actes antisémites nous indignent et nous inquiètent.
Au-delà d’un cessez-le-feu urgent, nous voulons rappeler la nécessité de véritables négociations, qui mettent enfin un terme à une occupation et une colonisation délétères, et aboutissent à la création d’un État palestinien ; seule une solution politique, reconnaissant aux Palestiniens leur État, permettra à Israël de vivre en sécurité.

Nous vous conseillons l’article de Ze’ev Sternhell, » La démocratie israélienne à l’épreuve« , paru dans Ha’Aretz, le 18 juillet 2014 (traduit par La Paix Maintenant).

Le 29 juillet – Alors que la guerre continue, si ce n’est s’intensifie, nous vous conseillons ce bel article de l’écrivain David Grossman, paru dans Yédioth A’haronoth et le New York Times du 27 juillet : « Sortons de la bulle qui nous emprisonne, bloquons la meule de la violence« .

Le 1er août – Des voix s’élèvent courageusement en Israël, malgré les difficultés et les attaques, et parfois les emprisonnements :
Plusieurs milliers d’Israéliens se sont rassemblés à Tel-Aviv samedi soir dernier pour réclamer la fin de l’opération militaire dans la bande de Gaza, avec les slogans : « Libérez Gaza maintenant, laissez-les vivre » ou encore « Il y a une autre voie »…
Le Forum des familles endeuillées organise tous les soirs un sit-in pour promouvoir «la réconciliation, même en temps de guerre», sur la place de la Cinémathèque à Tel-Aviv.
Des soldats s’expriment contre la guerre sur le site de l’association Breaking The Silence.
Visualisez les sites référencés dans notre portail des Forces de paix.

Le 3 août – Un rassemblement a eu lieu également il y a quelques jours, à Jérusalem, à l’appel des Combattants pour la paix. A Haïfa, des objecteurs de conscience se sont rassemblés pour dénoncer les crimes de guerre à Gaza.

Ce contenu a été publié dans Israël-Palestine, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *